La litière du chat : un choix essentiel pour son bien-être

La litière est un élément important pour aider au bien-être et à la propreté du chat.
Ce dernier est d’un naturel très propre et ne supportera pas que son maître ne respecte pas certaines bonnes règles d’entretien de sa litière et ne se préoccupe pas du bon choix de cette dernière.

Eduquer le chat dès le plus jeune âge à aller dans sa litière

Il sera très simple d’éduquer un chat à être propre car c’est presque instinctif chez lui à l’âge d’être adopté. En effet, sa mère lui a « enseigné » quelques règles de propreté au cours de ses premières semaines de vie.

Vous pourrez placer le chaton dans sa litière au cours des premières semaines qui suivent son adoption. Le chaton comprendra vite le rôle de la litière dans son processus de propreté. Mais il faudra nettoyer régulièrement la litière car le chat ne supporte pas les saletés présentes dedans : selles non ramassées ou odeurs d’urine persistantes.

Différents types de litière existent. Laquelle conseiller ? 

Tout d’abord s’effectue le choix du bac à litière, diverses possibilités sont proposées sur le marché : bac à litière « classique » c’est-à-dire ouvert ou maison de toilette avec une sorte de toit amovible pour assurer plus d’intimité au chat. À vous de choisir…

Maison de toilette "Cathy Filtre" réf. 590 001BAC

Ensuite, concernant la litière, c’est le chat qui va déterminer celle qui lui conviendra le plus !
Vous avez l’embarras du choix entre les diverses litières disponibles sur le marché :

  • les litières dites « végétales » à base de sciure ou de copeaux de pin, de granules de bois, de paille, de rafle de maïs ou encore d’orge. Elles ont l’avantage d’être intégralement biodégradables et naturellement désodorisantes. Néanmoins, il faudra bien choisir parmi ces différents types de litière pour éviter que la litière choisie ne crée trop de poussière (préférer les copeaux à la sciure). Cette litière est très simple d’entretien car elle peut être changée tous les 15 jours (mais le nettoyage des selles sera quotidien).
    Pour information : les copeaux de végétaux utilisés sont théoriquement développés pour ne pas coller sous les pattes du chat.
  • les litières dites « minérales » (on parle parfois de gravier simple) : elles sont constituées de granulés en argile naturelle qui ont un fort pouvoir absorbant des liquides. Parfois des désodorisants sont intégrés dans les granulés afin de limiter la survenue des mauvaises odeurs (en particulier les odeurs d’urine). Il est conseillé de retirer les selles quotidiennement et de la changer en moyenne tous les 3 jours.
  • les litières dites « agglomérantes » : elles ont l’avantage d’avoir un très fort pouvoir absorbant. Cette litière forme des amas (« boulettes ») lorsqu’elle capte l’urine. Elle est très facile d’entretien car il suffit de ramasser les amas formés avec une pelle. Elle présente aussi deux autres avantages : de capter les odeurs de l’urine et de générer peu de poussière. Il est conseillé de la changer une fois par semaine ; cependant les agglomérats « gorgés » d’urine de votre chat seront retirés avec une pelle quotidiennement. Cette litière, si elle est de bonne qualité, peut se révéler à terme très économique.

Conseil pratique : dans tous les cas, il est recommandé de retirer les selles tous les jours et, lors du changement de litière, de bien penser à réajuster le niveau de litière dans le bac.

Litière Purecat silice nature réf. 476 307 / 476 306

Quelques conseils d'emplacement et d'entretien de la litière

Il est important de garder en tête que le chat se définit entre autres par deux aspects : le besoin de calme pour faire ses besoins et également un odorat extrêmement fin qui lui permet de sentir des odeurs non  perceptibles par l’homme.
Par conséquent, il y a deux règles essentielles à recommander aux propriétaires de chats : laissez-le un peu isolé et tranquille pour faire ses besoins en toute tranquillité, mais aussi veillez à ce que la litière ne soit pas placée à proximité de sa gamelle de nourriture. Dans ce dernier cas, le risque est que le chat boude radicalement ses aliments dont les propriétés organoleptiques pourraient être altérées par les odeurs d’urine ou de selles placées dans une litière trop proche.

Que suspecter lors de signes anormaux dans la litière ? 

Si vous constatez la présence de traces de sang dans la litière, il est conseillé de consulter votre vétérinaire car diverses pathologies du bas appareil urinaire devront être envisagées et le diagnostic ne se fera qu’au cours d’un examen clinique du chat. Une des causes les plus connues est la présence de calculs urinaires (struvites ou oxalates de calcium).

Par ailleurs, l’absence d’urine dans la litière depuis plusieurs jours chez un chat habitué est aussi un signe d’alerte : on parle de « chat bouché » lors de la présence de cristaux dans l’appareil urinaire du chat qui empêche l’animal d’uriner normalement (urine bloquée par les cristaux qui ne peut pas s’écouler dans l’urètre). On note alors une forte douleur du chat lors de la tentative de miction et aussi présence parfois de traces de sang dans la litière. C’est une urgence médicale. Outre l’urine, la diarrhée peut être observée dans la litière et il est important de la signaler au-delà d’une durée de 48 heures.

 

Conseil écrit par le Dr Valérie Crousse, Vétérinaire

Découvrez nos actualités