La période de reproduction chez l'oiseau

Quelques conseils pour bien débuter

Chez les oiseaux, il faut savoir qu’il y a des espèces qui sont plus faciles à faire reproduire que d’autres.

Exemple, la perruche ondulée est plus facile à reproduire qu’un grand Alexandre :
– La perruche ondulée atteint une maturité sexuelle à 6 mois, mais il est préférable d’attendre au minimum 1 an pour l’accouplement. (Taille du Nid : 17 cm de large, 25 cm de long et 30 cm de haut avec un trou d’envol de 5cm).
– Le Grand Alexandre quant à lui, atteint sa maturité sexuelle à 3 ans. (Taille de nid : 90 cm sur 40 x 40 avec un trou d’envol de 12 cm).

En conclusion : La maturité sexuelle de ces 2 espèces n’est pas la même. Si vous souhaitez faire reproduire des oiseaux il sera donc préférable de débuter avec des petites perruches (perruches ondulées) puis par la suite des perruches moyennes (calopsittes) puis des grandes perruches (omnicolores).

Comment savoir si j’ai un mâle ou une femelle ?

3 solutions s’offrent à vous :

  • Le dimorphisme sexuel (différences morphologiques entre les individus mâle et femelle): par exemple la femelle Eclectus possède un corps rouge et mauve avec le bec noir, alors que le mâle a le corps vert et le bec beige. Face à ces différences, les experts ont cru pendant longtemps qu’il s’agissait d’espèces complètement indépendantes l’une de l’autre.
  • L’Hérédité : dans le cadre d’un croisement d’un oiseau de type Rubino et d’un oiseau de couleur sauvage, les oisillons femelles issues de ce croisement auront toujours les mêmes caractéristiques que le père.
    Exemple : Si lors d’un croisement le père est de couleur sauvage non porteur de Rubino, l’oisillon femelle sera de couleur sauvage et ne sera pas porteuse de Rubino. Si dans le cas inverse le père était de type Rubino, l’oisillon femelle serait Rubino également.
  • Le sexage ADN : cette solution consiste à prendre un échantillon de plumes ou de sang puis l’expédier à un laboratoire pour une analyse de diagnostic moléculaire par PCR (Polymerase Chain Reaction).

Maintenant que vous savez que c’est bien un couple, il faut absolument leur fournir un espace de vie spacieux selon les espèces afin d’optimiser les chances de reproduction.
NB : N’oubliez pas que certaines espèces comme le Kakariki peuvent faire plus de 8 petits qui cohabiteront dans la même volière que les parents jusqu’à leur 3 mois en moyenne.

La Reproduction :

Parlons du nid…

Il est très important d’adapter la taille du nid à l’espèce que vous avez. Dans celui-ci vous y mettrez soit des copeaux de chanvre ou autres selon l’espèce.

A savoir : les couples de perruches se relaient pour couver. Souvent le mâle nourrit la femelle au bord du nid et celle-ci sort une ou deux fois dans la journée afin de se dégourdir les ailes.

 
 L’Alimentation…

Il est très important pour bien préparer votre couple à la reproduction de leur fournir un mélange de graines adapté mais aussi quelques compléments alimentaires :

  • Votre mélange de graines devra être très élevé en graines d’alpiste sans dépasser les 45%.
  • Il faudra leur apporter tous les jours des fruits (pomme, poire, orange…) ainsi que des légumes (salade, fenouil, endive, pissenlit…) que vous aurez lavés soigneusement.
  • Deux fois par semaine, on leur mettra à disposition de la pâtée aux œufs, riche en protéines, puis à volonté à la naissance des oisillons.
  • Ne pas oublier un apport en graines germées, os de sèche, coquille d’huître afin de garantir un apport minéral.

Attention l’alimentation peut varier suivant les espèces.

 La période de reproduction…

Pour la plupart des oiseaux la période de reproduction commence au printemps lorsque les jours commencent à s’allonger, signe pour les oiseaux qu’il est temps de penser à se reproduire.
La période de reproduction varie d’une espèce à l’autre et dépend également des conditions climatiques locales.

A savoir : Si vous avez des oiseaux en intérieur il est important de ne pas dépasser 2 couvées par ans car ils pourraient se reproduire toute l’année. Il faut donc retirer le nid après que le dernier oisillon soit parti.

Comment savoir si mon couple est prêt pour la reproduction ?

Dans un premier temps le mâle va nourrir la femelle, par la suite la femelle va s’aplatir sur le perchoir pour que le mâle monte sur son dos afin de la « cocher ».

 L’incubation… 

L’incubation dure de 18 à 21 jours, les œufs éclosent les uns après les autres.
La femelle commence à pondre 5 à 7 jours après avoir été « cochée » par le mâle. Selon les espèces la femelle peut pondre entre 3 à 12 œufs avec un rythme d’un œuf tous les 2 jours.
A savoir : Il ne faut pas toucher ni laver les œufs même souillés, les parents doivent les identifier pour continuer à couver.

Pourquoi baguer les oiseaux nés chez moi ?

Quand vous avez des petits à naître chez vous il est préférable, voir obligatoire, pour certaines espèces de baguer les oisillons.
Le baguage se fait dans les 8 à 10 premiers jours de l’oisillon, de préférence avec une bague fermée, que vous pouvez vous procurer auprès d’une fédération.
Cette bague est la carte d’identité de votre oiseau et possède l’inscription de la fédération dans laquelle vous vous êtes procurée la bague.
Si votre oiseau s’échappe et qu’il est retrouvé, la bague permettra à la personne de contacter la fédération inscrite sur la bague afin de retrouver vos coordonnées.

Dans la même catégorie

Découvrez nos actualités