Éduquer son chiot

Dès son arrivée

Prévoyez-lui un endroit où il pourra dormir. Vous pouvez y placer une corbeille ou une couette par exemple. Votre chien sera mieux dans un endroit au calme où il pourra se reposer en toute sérénité. Une pièce à vivre comme le salon ou la cuisine est un emplacement parfait pour votre chiot.

De plus, votre chiot risque d’être un peu perdu à cause du déménagement, du changement d’environnement et de la perte de tous repères affectifs et matériels. Veillez donc à ne pas le brusquer. N’ayant plus sa mère, il a besoin de douceur et de tendresse. Le prendre dans vos bras pour le rassurer est vivement conseillé ! Attention à ne pas trop en faire car votre chien pourrait devenir peureux…

N’hésitez pas à poser des limites dès son arrivée dans votre maison.Votre chien doit être encadré pour bien se développer. Dites « non » lorsqu’il fait des choses que vous lui interdisez. Sachez être ferme quand il le faut. Associez un ordre à son nom, il y sera plus réceptif, tout comme un ordre à un geste. Les signaux sont très importants pour les chiens, ils y sont très attentifs.

Quelques astuces

Le chien aime communiquer, n’hésitez pas à lui parler. Pour qu’il progresse plus vite, récompensez-le à chaque bonne chose qu’il accomplira. Par exemple, ramener un objet lancé peut être félicité par une friandise ou encore une caresse.

Ainsi, à chaque bonne action, un évènement agréable se produira pour votre chiot. Inversement, son mauvais comportement doit être puni. Il ne faut pas attendre. Votre chien ne comprendra pas la punition si elle arrive quelques heures après la faute. S’il fait ses besoins dans votre salon, vous pouvez l’éloigner du groupe, l’isoler ou encore l’ignorer pendant un moment. (Pensez aussi que la propreté du chiot s’acquiert vers l’âge de 4 ou 5 mois.)

Notre conseil

L’éducation de votre chiot passe aussi par votre patience. Il n’apprendra pas en quelques jours son nom, ni « assis », « couché » ou encore à rester propre.

Sociabilisez votre chiot en le présentant à d’autres chiens calmes et non-agressifs, aux enfants ou encore à vos amis. Votre chien sera donc habitué à vivre en société. De plus, jouer avec votre chiot ou chien est nécessaire mais gardez toujours le contrôle du jeu, c’est vous le maître, et non lui.

Dans la même catégorie

Découvrez nos actualités